Le Francophoneplus 17 septembre 2018

Par Jean Bonsenge

 Statement Festival 2018

La comédienne Emma Knyckare et ses co-équipiers ont organisé du 31 août au 1e septembre 2018 à Gothenburg un festival où les hommes sont indésirables. En sa première édition le festival a comme leitmotive une opposition aux violences faites aux femmes pendant les concerts. Alors que les hommes sont personae non gratae, les transgenres eux, sont les bienvenus. Les féministes radicaux applaudissent. Ceux qui défendent le principe de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes crient à la discrimination basée sur le Genre.  La 4e vague féministe qui lutte contre le sexisme de la vie quotidienne en faisant usage de l’ internet poursuit son bout de chemin.  À titre de rappel, la 3e vague féministe défendait les droits des minorities sexuelles en se basant sur le principe d’intersectionnalité, la 2e vague féministe quant à elle réclamait le droit de disposer de son corps, et la 1e vague féministe concernait le droit de vote. En tout état de cause le dialogue demeure la voie par excellence pour juguler la problématique des violences sexuelles et basées sur le Genre.