Le Francophoneplus, le 23 novembre 2018
Par Jean Bonsenge
 

Felix et Vital Accord de Nairobi 23 nov 2018

Le mariage entre les socio-démocrates et les libéraux est quasi-impossible. C’est ce qui a été à la base de la défection de l’UDPS de Félix Tshisekedi et de l’UNC de Vital Kamerhe de l’accord de Genève. Avec l’accord conclu ce jour, vendredi 23 novembre, à Nairobi au Kenya où Mr Kamerhe, président de l’UNC et candidat Président de République pour la présidentielle du 23 décembre s’est désisté en faveur de Félix Tshisekedi, l’union est parfaite car les deux formations politiques ont comme idéologie de base, la social-démocratie. La bataille s’annonce rude. D’un côté Mr. Tshisekedi devra affronter les libéraux composés de cinq leaders de l’opposition, Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba, pour ne citer que ceux-là, qui sont restés fidèles à l’accord de Genève qui a désigné Martin Fayulu candidat commun de l’Opposition, le 11 novembre. Et de l’autre côté Félix devra en découdre avec les nationalistes regroupés au sein du FCC avec leur candidat Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Joseph Kabila, le Chef de l’État congolais. Etat providence et forte intervention du gouvernement (socio-démocrates), méritocratie et limitation de l’action de l’État (libéraux), souveraineté de l’État, congolais, et protectionnisme (nationalistes), quelle forme de régime les Congolais, le peuple souverain va opter pour, le 23 décembre ?
 
www.lefrancophoneplus.com